claquage


claquage

claquage [ klakaʒ ] n. m.
• 1895; de claquer
1Méd. Accident musculaire (déchirure, élongation) dû à un effort excessif. Le coureur, victime d'un claquage, a dû abandonner.
2Électr. Destruction d'un matériau sous l'effet d'un champ électrique ou de la chaleur. Claquage d'un condensateur. Claquage thermique.

claquage nom masculin Rupture partielle, accidentelle d'un muscle. Lors de la mouture, production des gruaux fins à partir des semoules blanches ou peu vêtues. Processus, dû à un champ électrique, qui transforme brusquement tout ou partie d'un milieu isolant en un milieu conducteur. ● claquage (difficultés) nom masculin Sens Ne pas confondre ces deux mots. 1. Claquage = distension d'un muscle ou d'un tendon. 2. Claquement = bruit produit par ce qui claque.

claquage
n. m.
d1./d Rupture de fibres musculaires à la suite d'un violent effort.
d2./d ELECTR Perforation de l'isolant d'un condensateur ou d'un transformateur soumis à un champ électrique trop intense.

⇒CLAQUAGE, subst. masc.
A.— MÉD., SP.
1. [En parlant d'un athlète ou d'un cheval] Déchirures de fibres musculaires ou tendineuses dues à un effort brutal et intense. Il se savait incapable, à la suite d'un claquage, de tenir son rang (L'Auto, 18 sept. 1933, p. 4 ds A.-O. GRUBB, French sports neologisms, 1937, p. 26; cf. claquer1 II B 1).
2. P. ext., fam. Effondrement dû à une fatigue extrême, physique, nerveuse ou intellectuelle (cf. claquer1 II C).
Rem. Attesté ds Lar. Lang. fr.
B.— Technique
1. ÉLECTR. Percement d'un isolant à la suite d'une tension excessive (cf. Journal de chim. et de phys., 1935, p. 142).
2. Cf. claquage cordonn. dér. sous claquer2.
Prononc. :[]. Étymol. et Hist. 1901 méd. sportive (Le Sport universel illustré, 21 déc., 810b ds QUEM. Fichier). Dér. de claquer1; suff. -age. Bbg. DUB. Dér. 1962, p. 30. — QUEM. Fichier.

claquage [klakaʒ] n. m.
ÉTYM. 1901; de 1. claquer.
1 (1895, in Petiot). Méd., sports. « Accident musculaire (déchirement, élongation) dû au surentraînement ou à un effort excessif » (Petiot). || Le coureur, victime d'un claquage, a dû abandonner.
1 La plante des pieds lui faisait toujours mal et le haut des cuisses, tout près des hanches, mais il n'avait ni blessure ni claquage musculaire, quelques ampoules seulement (…)
A. Lanoux, le Commandant Watrin, p. 33.
2 Fam. Effondrement provoqué par une fatigue extrême.
2 Quelque temps après son ami était tombé mystérieusement malade. Il avait trop travaillé. Ses recherches n'avançaient pas. Claquage, anémie cérébrale.
Maurice Clavel, le Tiers des étoiles, p. 165.
3 Électr. Destruction d'un matériau sous l'effet d'un champ électrique ou de la chaleur. || Claquage d'un condensateur. || Claquage thermique.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Claquage — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Claquage peut faire référence à: Électronique Claquage quand se forme un arc électrique dans un composant. Tension de claquage ou tension disruptive.… …   Wikipédia en Français

  • claquage — pramušimas statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. breakdown vok. Überschlag, m; Durchschlag, m; Durchschlagen, n; elektrischer Durchbruch, m rus. пробой, m pranc. claquage, m; décharge disruptive, f; disruption, f; percement, m;… …   Automatikos terminų žodynas

  • claquage — pramušimas statusas T sritis fizika atitikmenys: angl. breakdown; puncture vok. Durchbruch, m; Durchschlag, m rus. пробой, m pranc. claquage, m; disruption, f; rupture, f …   Fizikos terminų žodynas

  • claquage — ● n. m. ►ELECTRON Le fait de claquer une EPROM …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • Claquage disruptif — ● Claquage disruptif claquage électrique détruisant localement le caractère isolant d un milieu …   Encyclopédie Universelle

  • Claquage (électronique) — En électronique ou électrotechnique, le claquage est un phénomène qui se produit dans un isolant quand le champ électrique est plus important que ce que peut supporter cet isolant. Il se forme alors un arc électrique. Dans un condensateur,… …   Wikipédia en Français

  • claquage de Zener — tunelinis pramušimas statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. tunnel breakdown; Zener breakdown vok. Tunneldurchbruch, m; Zener Durchbruch, m rus. пробой Зенера, m; туннельный пробой, m pranc. claquage de Zener, m; claquage tunnel, m …   Automatikos terminų žodynas

  • claquage tunnel — tunelinis pramušimas statusas T sritis automatika atitikmenys: angl. tunnel breakdown; Zener breakdown vok. Tunneldurchbruch, m; Zener Durchbruch, m rus. пробой Зенера, m; туннельный пробой, m pranc. claquage de Zener, m; claquage tunnel, m …   Automatikos terminų žodynas

  • claquage par effet Zener d'une jonction p-n — tunelinis pn sandūros pramušimas statusas T sritis radioelektronika atitikmenys: angl. Zener breakdown of a p n junction vok. Tunnel Durchbruch eines p n Übergangs, m; Zener Durchbruch, m rus. зенеровский пробой p n перехода, m; туннельный пробой …   Radioelektronikos terminų žodynas

  • claquage par effet tunnel d'une jonction p-n — tunelinis pn sandūros pramušimas statusas T sritis radioelektronika atitikmenys: angl. Zener breakdown of a p n junction vok. Tunnel Durchbruch eines p n Übergangs, m; Zener Durchbruch, m rus. зенеровский пробой p n перехода, m; туннельный пробой …   Radioelektronikos terminų žodynas